19 mars 2014

Le Trône de Fer 4 (intégrale), GRR Martin (2006/2007) [AMHA S6E16]


La quatrième Intégrale du Trône de Fer, soit A Feast For Crows en anglais, comprend les titres français suivants : Le Chaos, Les Sables de Dorne et Un Festin pour les Corbeaux. 

Voici mon avis sur le livre en général, avant de passer aux choses sérieuses, contenant une dose significative de spoilers.

Passons quelques instants à la genèse de ce livre. Initialement GRR Martin devait faire une ellipse de 5 ans entre le tome 3 et le suivant. Au cours de l'écriture du prologue du roman qui devait initialement s’appeler ... A Dance With Dragons, il s'est rendu compte que non cela n'allait pas le faire. L'ellipse de 5 ans est laissée tomber. Sauf que nouveau problème, le bouquin commence à prendre trop d'ampleur. Il décide donc de couper la suite des événements en deux et nous compter l'histoire de certains personnages, tout en laissant les autres de côté. Ce qui donnera le tome 4 et le tome 5.
Des puissances immémoriales sont en train de se réveiller. Des ombres s'agitent. Une époque de merveilles et de terreurs ne tardera plus guère à fondre sur nous, une époque propice aux dieux et comme aux héros.
Les personnages point de vue de ce tome sont donc : Cersei, Jaime, Ayra, Sansa, Samwell et Brienne, entrecoupés de passages se passant à Dorne et dans les Iles de Fer.

Là où le tome 3 avait été un festival brutal où les meurtres et les trahisons faisaient partie intégrante des animations, le tome 4 se traîne dans les déplacements et les atermoiements de ses personnages. Rajoutons à cela que j'ai passé les 895 pages à me poser cette unique question : " Mais où est donc passé ce fichu nain ?". Vu ce qui s'était passé à la fin du tome 3, j'étais autant obsédée que Cersei de savoir où il se cachait.
Quand je serai roi pour de vrai, je mettrai les betteraves hors-la-loi.
Malgré le fait que les personnages choisis m'intéressaient beaucoup, j'ai trouvé ce tome 4 beaucoup moins prenant. J'en ressors un peu avec la même impression que le tome 2 : les pions sont déplacés sur l'échiquier mais aucun mouvement significatif ne se produit. Sauf à la fin, laissant le lecteur dans une immense frustration.

Ça reste toujours très chouette à lire, ne nous y trompons pas. C'est juste que ce tome fait figure de tome intermédiaire comme le tome 2 le fut en son temps. C'est rendu plus difficile ici parce qu'on n'est pas du tout au courant de ce qui se passe ailleurs. Comment vont Bran, Daenerys, Tyrion, ... ? C'est limite insoutenable. J'espère que l'auteur n'utilisera plus ce procédé par la suite.

***SPOILER ON***

Cersei Lannister

Dans son rêve, elle occupait le Trône de Fer et dominait tout le monde de très très très haut.
Autant avec Jaime on avait découvert un personnage tout en nuance et finalement attachant, autant Cersei est une pétasse sans cœur et reste une pétasse sans cœur. Elle est obnubilée par une seule chose, ce depuis toujours en témoignent les flash-back de son enfance : devenir reine. Mais vraiment. Pas une reine dans de belles robes dont le rôle est de faire bonne figure, comme se fut le cas du temps de Robert Baratheon. Une vraie reine, qui gouverne et qui prend des décisions. Sauf que Cersei étant incapable de penser à autre chose qu'à elle-même (et à la rigueur à ses enfants mais uniquement dans le but qu'ils servent ses propres intérêts), elle n'est pas capable de gouverner. Chapitre après chapitre, elle se mène toute seule à sa perte. 

Étrangement, arrivé au stade où elle se fait arrêter par le Grand Septon pour avoir forniqué avec Osney Poteaunoir, alors même qu'elle croyait que son plan pour se débarrasser de Margaery Tyrell était en bonne voie, je n'ai éprouvé que de la pitié pour elle. Et plus encore quand j'ai compris que Jaime Lannister se détourne d'elle.

Jaime Lannister

Une main sans main ? Quelle mauvaise plaisanterie, sœur. Ne me demande pas de gouverner.
Rien ne va plus entre Cersei et Jaime Lannister depuis que ce dernier s'est pris de sympathie pour Brienne et a laissé sa main droite dans le Trident. Il refuse d'être la Main de Tommen, montrant là que le pouvoir ne l'intéresse absolument pas. Cersei se débarrasse donc de lui en l'envoyant résoudre le siège de Vivesaigues. Il est bien dans l'embarras car il avait promis à Catelyn Stark de ne plus jamais porter l'épée contre les maisons Stark et Tully. Il tient sa promesse en résolvant le conflit de manière pacifique.

Brienne de Torth

Brienne aspira l'air désespérément, au moment même où la corde se mettait à l'étrangler. Jamais rien n'avait été si douloureux.
Elle cria un mot.
La pucelle à l'épée cherche Sansa Stark dans le Trident. Dans la mesure où en tant que lecteur, on sait où se trouve la fille Stark, il est difficile de ne pas voir sa quête comme étant une vaste perte de temps. Comme regarder quelqu'un chercher une aiguille dans une meule de foin, alors même qu'on tient l'aiguille en question cachée derrière son dos.

Tout cela est inutile donc, et ça rend son destin encore plus malheureux. Elle finit par se faire attraper par la bande de celle qu'on appelle la Dame Cœur de Pierre, qui n'est autre que Catelyn Stark. Et bien, elle mérite bien son surnom celle-là. Comme Brienne refuse de tuer Jaime Lannister pour prouver sa fidélité, elle décide de la faire pendre, ainsi que ses deux compagnons, dont l'un d'eux n'est autre que Podrick, l'écuyer de Tyrion. Quelle tristesse. Cela dit, à la fin du chapitre, on ne sait pas si Brienne meurt ou non. WTF ! George Martin, tu nous saoules avec tes cliffhangers.

Sansa Stark

"Alayne  ? C'est toi, ma mère, maintenant ?
- J'ai comme l'impression que oui", dit-elle. Si l'on mentait par gentillesse il n'y avait pas de mal à ça.
Sansa Stark continue sa vie de faux semblants. Sérieusement, cette gamine passe sa vie à se dissimuler au grand jour. Tout le contraire de sa sœur en somme, qui se dissimule dans l'ombre. Après avoir fait une otage modèle, quoique fomentant en douce son évasion, à Port-Real, elle cache ici, sous la houlette de Petyr, le meurtre de sa tante par ce dernier ainsi que sa véritable identité : elle est devenue Alayne, bâtarde de Petyr Baelish. 

Elle n'aura de cesse de m'étonner, tout en restant toujours pareille à elle-même. Pour finir les choses tournent plutôt bien pour elle après toutes les horreurs qu'elle a dû traverser. Mais pour combien de temps encore ?

Arya Stark
- Qui es-tu ?
- Personne.
Dans le tome 3, j'évoquais Arya Stark comme étant une gamine menée par des intentions d'adulte. Intentions vengeresses qu'elles n'était pas capable de mettre à exécution. Ce qu'il advient d'elle est la suite logique de sa prise de conscience de ce fait : elle doit apprendre et prendre son mal en patience. Ce qu'elle fait en rejoignant la cité libre de Bravoos et en remettant son destin dans les mains du "vieil homme plein de gentillesse" qui se chargera de l'initier au culte du Dieu Multiface. Il y a à ce stade de très intéressantes réflexions sur la religion. Mais Arya n'est pas capable d'oublier totalement son passé : elle cache Aiguille sous une pierre et quand elle rencontre un fuyard de la Garde de Nuit, elle le tue. Le lendemain elle se réveille aveugle.

Et ça se termine là. WTF again ??? 

Tiens prends ça George Martin :



Samwell Tarly

 "Mon nom n'est pas L’Égorgeur, à la vérité. C'est Sam que je m'appelle. Samwell Tarly.
Samwell est envoyé par Jon (que l'on aperçoit au début du roman) à Villevieille afin de devenir mestre. Il emmène avec lui Vère, la sauvageonne qu'il a sauvée, son bébé et le vieux Mestre Aemon.

En cours de route il comprend que le bébé qui accompagne Vère n'est pas le sien mais celui de Mance Rayder. Mestre Aemon et l'enfant ont été éloignés du Mur pour les protéger du fanatisme religieux de Mélisandre, en quête d'un être de sang royal à sacrifier. Mestre Aemon décède en chemin après avoir appris que Daenerys avait en sa possession trois dragons vivants. Arrivé à Villevieille, il prévient l'archimestre Marwyn de la situation de Daenerys, celui-ci prend un bateau pour la retrouver et lui apporter ses conseils. Par l'intermédiaire de ce personnage somme toute insignifiant, les mouvements de pions décisifs pour l'avenir ont lieu.

Il ne pouvait rien lui arriver de mieux que de se retrouver à la Citadelle des Mestres je trouve. Même s'il craint l'apprentissage et qu'il est hanté par le mépris de son père face à ce choix de carrière, devenir mestre est parfait pour lui. En espérant que de sales trucs ne lui tomberont pas dessus par la suite. Je l'aime bien, Sam.


Les passages des personnages points de vue sont entrecoupés par des chapitres à part qui racontent des événements :
- Dans la Dorne, là où la princesse Myrcella a été envoyée. Arianne Martell se met en tête d'en faire la reine du Trône de Fer et tente de l'enlever. Tentative vouée à l'échec puisqu'elle est rapidement rattrapée par des hommes de son père. Dans la lutte, la petite princesse est grièvement blessée à la tête.
- Aux Iles de Fer. Baelon étant mort et Théon tenu pour mort, les Iles de fer cherchent un nouveau roi. Asha tente sa chance aux états généraux organisés pour "élire" le nouveau roi. Mais une femme ne peut pas prendre le pouvoir chez les Fers-Nés...

***SPOILER OFF***

Ce quatrième tome ayant été on ne peut plus frustrant, j'ai bien évidemment envie de me jeter sur le tome 5. Sauf ... qu'il n'est pas encore sorti en intégrale. De plus, devant le succès de la série qui fait grimper les ventes des livres, les éditions Pygmalion reculent indéfiniment les dates de sorties des poches en découpé. A l'heure actuelle, seule le premier tome (il y en a trois) est sorti. L'édition en intégrale n'est pas pour demain ... Il est probable que je doive aller louer le fameux tome 5 à la bibliothèque si je veux continuer à suivre la série tout en lisant les livres d'abord. 

POUR ALLER PLUS LOIN

Toutes les infos éditoriales sur Noosfere.
Le wiki de la Garde de Nuit, toujours aussi efficace pour les trous de mémoire

EN LIEN


AILLEURS


CITRIQ

14 commentaires:

  1. Bon ... commentaire passé à la trappe, je recommence .... Contrairement à toi que l'aspect frustrant donne envie de te jeter sur l'intégrale 5, moi je suis tellement déçue par cette lecture que j'ai plutôt envie de jeter l'éponge et de ne plus avoir envie d'entendre parler du TDF. Tout au long de ma lecture, j'ai eu la sensation de ne plus comprendre ce qui m'avait tant attiré dans les précédents, tellement je m'ennuie en lisant celui-ci ... Du coup quand je te disais que lorsque je ferai ma chronique j'enverrai tout le monde vers la tienne, eh bien je crois de plus en plus que c'est ce que je ferai, xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais t'as pas envie de savoir ce qui est arrivé à Tyrion Lannister ? Moi ça m'obsède. Je l'ai quand même trouvé agréable à lire, donc bon ça n'affecte pas vraiment mon envie de connaître la suite. Le 2 était assez poussif aussi dans le genre. Bon ben merci par avance pour les visites que ça m'apportera :D
      (J'espère quand même que tu tenteras le 5)

      Supprimer
    2. Vi je lirai sans doute le 5 mais là j'avoue que je suis vraiment vraiment dépitée, et du coup (j'en profite pour mettre là mes réactions à blanc, cela m'aidera pour dire qq chose sur mon blog lol) tous les côtés horribles de ce genre de roman (comme les viols, les tortures, langues arrachées et autre) prennent tout leur ampleur, non camouflés par l'action, non détournés par la passion que j'avais alors pour savoir ce qu'il advenait de tel ou tel personnage.

      Supprimer
  2. Contrairement à toi j'ai adoré ce tome. J'ai un peu de mal avec Jon et Dany, alors de ne pas les voir m'a permis d'enlever des chapitres que j'appréhendais un peu dans les autres tomes (bon Samwell a réussi à me saouler à chaque fois !). Découvrir les personnages de Dorne et des Iles a été aussi une bonne surprise. Comme tu dis, les pions sont placés, par contre il y a quand même de bons mouvements du côté des Iles et de Hautjardin, de même près de Dragonstone et Storm's End (désolé je lis en anglais donc je ne connais pas les équivalents français ^^'). Il y a aussi une chose que j'ai vraiment appréciée dans ce tome : Daenerys prend vraiment de l'importance. On ne la voit pas et pourtant elle est partout, tout le monde veut aller la chercher, s'allier à elle, et il était temps ! Elle est presque l'héroïne et là on sent qu'elle va enfin s'activer pour rejoindre Westeros (ce qui signifie qu'elle mettra encore 1 livre et demi quoi ^^).
    En tout cas j'ai bien aimé tes commentaires et tes citations :D et malheureusement je sais déjà ce qui arrive à Tyrion parce que je m'étais auto spoilée en lisant la première ligne du cinquième tome, donc là dessus je n'ai eu aucun suspense du bouquin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue Samwell est un peu à baffer. Les entrechapitre taient intéressants mais j'avoue que ça m'a perturbé en terme de cohérence des romanes : les autres n'ont pas ce genre d'interlude. On sent dans la construction du bouquin que Martin s'est battu avec. En effet Daenerys sort de sa coquille (haha) l'air de rien. J'ai hâte de voir arriver le moment où elle va débarquer en Westeros.
      Merci pour le compliment :)
      Mince pour le spoiler. Mais donc ça veut dire qu'à la minute où je commence à lire le 5, je saurai ce qu'il en est. Ca c'est chouette. Parce qu'il aurait quand même été capable d'attendre genre le tiers du livre pour le faire apparaître.

      Supprimer
    2. Heureusement non ! Il est bien assez sadique comme ça :) je suis curieuse de savoir qui il va tuer dans ce tome là par contre... (quoi que..!)

      Supprimer
  3. Ce tomme bien que lent m'a aussi donné envie de me jeter sur le suivant... ça fait 3ans que je l'ai lu et 'ai toujours pas lu le 5 :'(
    Concernant Cersei, malgré le fait que ce soit une vrai bitch, je ne peux pas m’empêcher d'avoir de l'empathie pour elle. Elle n'a qu'un rêve obtenir le pouvoir, chose qu'il sera toujours refusé car en tant que femme dans ce monde d'hommes elle ne sera jamais considéré comme autre chose qu'un pion. je peux comprendre sa frustration et son amertume de ne pouvoir obtenir la vie qu'elle souhaite.
    Et puis pas mal de saloperies qu'elle à faite, c'est pour protéger ses enfants.
    Bon ça n'en reste pas moins bitch incapable de gouverner correctement mais voilà quoi, je suis plus triste pour elle que haineux.
    Le Cliffhanger avec Brienne, comme celui avec Arya, c'est vraiment mais vraiment pas cool !!! Nous laisser dans l'attente comme ça quoi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le seul moment où j'ai eu dans l'empathie pour elle c'est quand elle s'est fait arrêté. Mais quand même avec une pointe de c'est bien fait. Certes elle est une femme qui veut le pouvoir dans un monde où il appartient aux hommes, mais ce que ça montre surtout c'est que ce n'est pas parce que c'est une femme qu'elle a de meilleures intentions. Belle leçon d'égalité homme femme dans son univers médiéval que Martin nous donne là : on peut être une femme et se battre pour quelque chose pour de mauvaises raisons. De la même façon que les hommes appatés par le pouvoir en tant que tel plutôt que par le faite de gouverner correctement le royaume. Je sais pas si je suis très claire.
      Pour les cliffhangers, en plus, si j'en crois la construction du tome 4 et du tome 5, elles ne seront certainement pas dans le 5. A mon avis le sort de Brienne nous sera connu car elle évolue en plein milieu de Westeros mais Arya est de l'autre côté de la mer, il est facile d'éviter de la faire croiser un personnage point de vue.

      Supprimer
  4. Désolé, je n’ai pas osé lire de peur d’être spoilé !
    Dès que la série se termine, je me lance dans la lecture des livres (oui, je sais, j’ai honte…).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps tu connaîtras peut-être la fin avant ceux qui lisent d'abord le bouquin :D

      Supprimer
  5. Le 5e est un peu du même style, c'est à dire lent et avec de nouveaux perso. Mais tu retrouveras Tyrion :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince c'est pas rassurant. J'espère qu'il va y avoir de l'action tout de même.

      Supprimer